L’Exil Républicain espagnole en Finistère

Mardi 15 Octobre à 18h30. Conférence exposition de photographies

En février 1939, la “Rétirada” provoque l’exil en France de près de 500 000 Espagnols. Il s’agit d’un véritable “tsunami” qui va affecter de manière très notable le Finistère où arrivent en l’espace de huit jours 3 700 civils, essentiellement des femmes et des enfants. Plus tard, entre 1941 et 1943, vont arriver dans le département 5000 à 7000 hommes qui après avoir combattu dans le camps républicain, ont été ensuite internés en France dans les camps de concentration du sud. Avec le statut de travailleur forcé, ces hommes forment alors l’essentiel des travailleurs qui doivent construire pour l’Occupant, la base des sous-marins de Brest. Plusieurs d’entre eux s’en évaderont et rejoindront la Résistance.