Le 18 septembre dernier Ziad nous a fait l’amitié d’une visite virtuelle lors de notre soirée Gaza. Il nous avait alors décrit la vie quotidienne des habitants entre pénurie, bombardements, stress permanent et crise sanitaire.

Son action incessante pour, d’une part diffuser (dans des conditions particulièrement difficiles) la langue et la culture française,, et d’autre part pour organiser des animations et séances de soutien psychologique aux plus jeunes, afin que ceux-ci continuent malgré tout à avoir les rêves des enfants de leur âge, ne peut qu’être soulignée.

Afin de contribuer à sa manière à briser le silence qui persiste autour de Gaza, Ziad poste des vidéos sur youtube. Où l’on se rend compte (si on en doutait) que Gaza, ce sont d’abord des hommes, des femmes, des enfants qui ne demandent qu’à vivre normalement.

Vous trouverez “Gaza la vie”, sa chaîne youtube, ici.

D’autre part, il alimente un journal où malheureusement le décompte des victimes et des destructions occupe bien plus de place que ses poèmes…

(Photo: Ziad Medoukh lors d’une animation à Khan Younès, Gaza)