Un grand merci à celles et ceux qui ont bravé les intempéries pour nous rejoindre  à Ti Lanvennec et assister à la projection.

Un grand merci aussi à Olivier Azam et aux mutins de Pangée pour cette oeuvre loufoque… Quoi que pour le loufoque, le mérite en revienne aux héros invisibles: les poulets.

Et toute notre gratitude aux acteurs, dans le role de leur vie, avec une pensée particulière pour le Suisse, qui nous a quittés il y a quelques semaines (voir ici). Leur “communisme rural” et leur esprit de résistance risquent de donner des idées.

La plus grande partie des participants a enchaîné sur les conversation variées que peut inspirer un film pareil : Environnement, démocratie, ruralité, partage, interêt général… jusque tard pour certain(e)s, autour du bar.

Cet événement cloture (déjà) notre première saison, qu’il faut prendre pour un galop d’essai, et nous reviendrons en septembre avec une programmation que nous espérons aussi hétéroclite qu’inspirante.