Ce mardi 15 mai Jean-Marie Letort, médecin urgentiste retraité du CHU de Brest nous parle des perturbateurs endocriniens et autres substances chimiques produites par l’industrie pour des usages variés, de l’agriculture à l’informatique, et que l’on retrouve potentiellement partout du lieu de travail au domicile, et plus généralement dans notre environnement.

l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) défini  les perturbateurs endocriniens comme suit : “Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)- populations”

La multiplication de leur usage en fait  donc un problème de santé publique, qui, si il est parfois médiatisé (l’affaire récente de la prolongation de l’autorisation d’usage du glyphosate dans l’Union européenne en est une illustration), ne suffit pas pour l’heure à changer les pratiques ou à mieux protéger l’environnement et les population qui y vivent. L’information des citoyens reste insuffisante.

Le docteur Letort nous exposera les effets de ces molécules sur l’homme et l’environnement, et nous proposera des pistes pour nous en prémunir.

La conférence commence à 18h30, avec un accueil à partir de 18 heures, au centre socioculturel de Ti Lanvenec à Locmaria-Plouzané. L’entrée est gratuite.